Les différents amortissements lmnp en France

LMNP amortissements : tout savoir

Les frais déductibles correspondent à toutes les dépenses payées dans le cadre de l'exploitation des biens fournis et qui peuvent être déduites des recettes. Pour les publier, il est généralement nécessaire que ces factures aient une date égale ou supérieure à la date de début. Vaut moins de 600 € pour dépenser ces dépenses en frais. Concrètement, il s'agit, dans chaque résultat, de déduire un revenu d'amortissement, dans la propriété (HT puisque la TVA est récupérée au moment de l'achat), mais aussi dans le mobilier et l'équipement. L'amortissement ne se réfère pas à la terre. Pour le reste, un taux annuel est appliqué aux bénéfices imposables et à la période d'amortissement dite «normale». Pour les coûts d'acquisition (frais, frais de configuration, frais d'enregistrement et commissions), les investisseurs peuvent choisir de les déduire dans l'année d'acquisition en les considérant comme des charges ou en les capitalisant dans le bilan de l'entreprise.

Penser à l'avenir

Attention depuis 2012, les locations non professionnelles ne peuvent pas conduire à un déficit immobilier. Les déficits ne peuvent être imputés qu'au revenu du LMNP. Par conséquent, il est inutile d'essayer d'être déficitaire; il suffit d'obtenir un résultat d'activité nulle. L'amortissement du bail-bail est la pierre angulaire du système fiscal du fournisseur loué. Les primes d'amortissement LMNP sont en effet déductibles fiscalement et permettent de réduire dans une large mesure les montants d'impôts dus sur le bail. Le programme d'amortissement des MILD est plus attractif que rechargeable et il est possible d'écrire une nouvelle dépréciation sur une MILD utilisée dépréciée par son précédent propriétaire. Dans le cas des locations meublées non professionnelles, même si la propriété est inscrite à l'actif du bilan, elle reste sujette aux plus-values des particuliers. Même si les amortissements ont été déduits sur les chantiers, ils ne sont pas pris en compte dans le calcul du gain. Ceci est une spécificité du plan de location meublée et en fait l'un des derniers écarts fiscaux.

Les différents amortissements lmnp en 2018

Les amortissements LMNP

Une forte réduction d'impôt

L'amortissement comptable est défini comme la «comptabilisation de la dépréciation de la valeur de certaines immobilisations» (immeuble, appartement, maison). La pratique de l'amortissement consiste donc à enregistrer, dans les comptes du bailleur, une perte de valeur d'une propriété. En pratique, la réduction des impôts est préférable à la dépréciation uniquement pour les personnes ayant un taux marginal compris entre 0 et 14% et pour une durée d'investissement n'excédant pas 10 ans pour ces dernières. De plus, il est important de connaître les pièges souvent ignorés par la loi Censi-Bouvard.